Les actualités adultes
rêves sexuels, une voie vers l’épanouissement?

Le rêve sensuel nous pose de vraies questions, par les postures que nous y voyons, les partenaires avec lesquelles le fantasme se déroule, et aussi l’impression de bonheur ou de gène qui semble s’en ressortir, au moment du songe, ou bien le matin.

Le songe est la porte ouverte de notre moi profond, il laisse s’exprimer notre coté permissif : chacun a l’autorisation de tout tester dans un rêve, absence totale de restriction. Inutile donc de se culpabiliser de ses rêves, en effet ils dévoilent, toutes les envies de l’être humain.
Les songes sensuels (pareillement aux rêves courants) ne doivent pas être considérer comme de simples caprices intellectuels visant à soulager les circuits neurologiques. Ils traduisent la vie affective, les convictions, les angoisses, les maux intimes.
Bien des fois, le bon sens indique que le songe nous aide à revivre la journée pendant notre sommeil. Mais le rêve continue tout au long de la journée, la marquant de son humeur y inscrivant discrètement les envies qui y paraitront.

Ainsi, le rêve doit-il se lire en accord avec l’avenir qu’il annonce comme un genre de brouillon du jour suivant.

Et pourquoi fait-on des rêves sexuels?

Et bien parce que, pendant notre repos, et notamment dans la période de sommeil paradoxal, au cours duquel se déroule les rêves, l’activité du cerveau est intensivement différente.
Une parcelle du cerveau se met en veille, et c’est lui, dans la journée, qui est l’acteur de “frein de l’érection”, d’où la belle érection du matin des messieurs, existante mais invisible chez les femmes.

Pour comprendre les significations d’un songe sexuel, il faut que le rêveur se retrouve a un seuil de détente équivalent à celui du rêve. La majeur partie du temps les significations du subconscient du songe proviennent de détails succins du contenu du rêve.
En générale, le rêve sensuel traduit des envies plus ou moins conscientes.

Derrières ces envies se taisent parfois des besoins affectifs.

Pour interpréter un rêve sensuel, des questions se posent. Il est naturel de différencier les rêves récurrents et les rêves qui ne surviennent qu’une seule fois.
tant un songe “original” ne fait que démontrer une partie de son subconscient, et qui peut nous apeurer. autant un songe récurrent peut signifier un besoin intérieur ou marquer une absence de liberté dans la sensualité du rêveur.
Lorsque le songe semble contredire la réalité. Le rêveur doit tenir compte de son affection vis-a-vis de ce songe. Il ne parviendra pas à comprendre de la même manière un songe dont il en sort mal et un autre dont il aurait eu intention qu’il continue dans la journée. En effet, d’un coté, il s’agit naturellement de pratiques ou d’actes qui nous dégoutent et nous font nous poser des questions, et de l’autre d’une forme d’envie mais ici présent au plus haut degré de l’échelle.
En règle générale, il existe une certaine cohésion entre les fantasmes de la journée et les rêves. Par exemple, l’homosexuel a des rêves homos.
Mais il y a moins de censure dans les songes. Certaines envies qui seraient inavouables pour le Moi conscient se retrouvent donc dans les rêves.

Étalon désirable ou incongru.

Une autre question a se poser: Est-ce que je ressens un peu, beaucoup ou pas du tout de désir, pour le complice qui se trouve dans ce rêve?

Mon collègue de travail, qui m’a voluptueusement aimée au cœur de la nuit, est-il un peu, beaucoup ou pas du tout présent dans mes besoins dans la vie réelle?
De même pour le fait de faire l’amour, est-ce que me voir nue dans un champs a faire l’amour est excitant en temps normal?
Penser à un accouplement sexuel avec une personne désirée, actuellement ou autrefois, ou même pour laquelle nous avons senti une attirance sexuelle, ne s’interprète pas. Nous nous posons tous la question a savoir si les pensées de notre subconscient sont des fantasmes souhaités réalisés en cachette pendant la nuit : telle une porte entrouverte sur notre imaginaire, le rêve nous prouve nos espoirs, même si c’est parfois symbolique. Nous retrouver a câliner le patron ne révèle pas forcement un désir inavouable pour celui-ci, mais, peut-être, un fantasme gardé secret de changement dans l’érotisme de notre couple.

Les rêves peuvent être également vus comme une revue des possibles. Nos questions en matière sexuelle concernent surtout ce que ressent le conjoint, et les raisons pour lesquelles il déclenche notre désir. Le songe explore toutes les possibilités et nous montrent les sensations correspondantes.
Par exemple, entraineur sportif, mais il m’arrive parfois de me dire qu’il pourrait être aussi un bon amant. Si je rêve de lui en pleine activité (avec les informations “sensuelles” que j’ai assimilé sur lui), j’en serais plus sur mes sensations dans cette situation.

Ce rêve sera t il ridicule ou agréable?

Vais-je le découvrir tendre, fougueux ou coincé ? A moi, ensuite, d’en trouver les réponses pour la suite des événements. Partenaires réguliers ou liaison extra conjugale ? Quoi qu’il en soit, le pote présent dans nos rêves voyous n’est pas toujours l’officiel, au point d’en être perturbant.
Le songe n’est pas censé traduire les pensées du jour.

Il faudrait interpréter ce personnage plutôt que l’identifier (souvent il est constitué de “plusieurs” : le nom de X, le visage de Y et la voix de Z). Le rêveur doit aussi se poser des questions sur la légalité de la relation, ainsi que sur les souvenirs gardés en mémoire : les fringues ou leur absence, les postures des corps, la gestuelle, les senteurs ou les mots dits. S’éterniser sur les senteurs perçues dans le songe .
C’est dans les détails que se trouvent les traductions les plus significatives.

Et si je rêve de pratiques limites, voir extrême ?

Comme lorsqu’il se mange, l’homme ou la femme, en rêvant, conserve en secret pour lui ce qui est bon, et ignore ce qui est mauvais ou inutile. Ce que prouve un rêve, assorti du sentiment que cela procure, c’est naturellement une info utile pour soi.
A fortiori, des songes scabreux, qui nous mettent naturellement mal a l’aise, et de manière récurrente, montrent un problème avec soi-même.
L’excès en quoi que ce soit n’est jamais positif.
En tout cas, les songes érotiques sont rarement racontés ouvertement, et parfois même cachés avec culpabilité au conjoint trompé dans la dimension onirique.

Alors tout le monde fait-il des rêves érotiques ?

Il y a certaines personnes qui ne se souviennent jamais de leurs rêves, d’autres ont uniquement des rêves non sexuels, d’autres toujours ont rarement des rêves sexuels et le contenu est assez banal. En général, il existe une continuité entre la séquence des désirs, des besoins conscients, des activités réelles et des rêves sexuels.
Autrement dit, quand une personne n’a pas d’inhibitions sexuelles particulières, sa libido circule librement aussi bien dans la réalité, l’imaginaire et les songes.

De la a dire que le rêve sexuel est une marque d’équilibre et d’épanouissement sexuel, il n’y a qu’un pas…

eurocroupe2012:

La vidéo complète est disponible gratuitement ICI
thingsladslike:

The only reason a lad would watch womens football

thingsladslike:

The only reason a lad would watch womens football

les robots au quotidien

A l’origine, les robots étaient déjà imaginés comme des automates humains conçus pour nous faciliter la vie.
Mais en ce début de 21ème siècle, nous ne sommes toujours pas entouré d’humanoïdes digne de Z6PO ou aussi intelligent que R2D2.
Et pourtant, ils ont envahit, intégré notre quotidien: robot ménager, robot d’information, robot jouet, robot à votre service, robot de compagnie ou même sexo—robot, le robot serait-il l’avenir de  l’homme?
Un regard sur les dernières innovations en robotique, nous donne une idée de l’évolution.

Ustensiles de cuisine bientôt autonome!


En cuisine, tous les appareils sont nommés “robot”, ils sont souvent monotache et manuel. Mais désormais c’est fini le temps du vieux mixeur qui nous écrasait des bouillies de légumes chez mémé… Aujourd’hui, tous les ustensiles ont pris des cours de cuisine!
Révolutionnaire, les ustensiles intelligents arrivent dans nos cuisine.
La casserole évalue seule la qualité de cuisson de son contenu, et coupe la chauffe instantanément. Cette technologie révolutionnaire par son autonomie l’est aussi par son alimentation. Aucune plaque de cuisson, aucune prise, l’ustensile reçoit l’électricité sans aucun fil.
L’invention de l’électricité sans fils va révolutionner notre quotidien, c’est certain.

Le ménage sans effort

Les ménagères sont bien ravies de cette invention, le robot aspirateur. Il se déplace seul dans la maison nettoyant tout sur son passage, évitant les obstacles, s’attardant dans les endroits plus sales, et enfin une fois sa tache accompli, il va se ranger tout seul!
Le rêve n’en est pas un, c’est bien une réalité, ces robots domestiques se développent d’ailleurs à grande allure en ce début de 21ème siècle.

Le robot espion

Comment savoir ce qui se dit dans la pièce d’à coté? Avec un robot camera sur roulettes, vous pouvez suivre sur votre ordinateur ou votre smartphone tout ce qu’il voit et entend. En programmant un trajet de navigation, le robot peut même faire des rondes et filmer les événements. Un robot capable de surveiller votre domaine à un instant donné alors que vous n’y êtes pas, car il se pilote via internet.
Attention à ne pas vous laisser surprendre en compagnie de votre amant ou maitresse!

Le robot animal de compagnie

Une gamme de chien robot bien évoluée est capable aujourd’hui d’errer librement (il est équipé de capteurs pour le toucher afin d’éviter les obstacles) ou d’être contrôlé à distance.
La reconnaissance vocale, lui permet de comprendre et d’obéir à certain ordres, la vision et notamment la technologie de la reconnaissance faciale sont des atouts pour reconnaitre son maitre.
Pourvu d’une camera il peut également transmettre des images via Bluetooth a un ordinateur ou smartphone.
Mon robot, il a du chien!

Sexy Robot

Après le cybersex, voici le temps des robots sexy!
La femme robot existe depuis longtemps dans l’univers de la science-fiction.
Tous les goûts sont dans la nature des relations, et pourquoi pas une liaison entre un humain et un robot?
C’est en tout cas possible, grâce aux progrès des robots domestiques.
Spécialisée en poupées de compagnie, une société américaine a conçu des poupées en silicone (homme ou femme) dotées d’une technologie robotique nous permettant d’interagir avec elles et d’en adapter la personnalité. En plus, vous pouvez changer à loisir sa coiffure et son look.
Ces poupées robots sont équipées pour avoir un véritable rapport sexuel avec l’humain et le satisfaire.
Mais alors le compagnon idéale serait-il un robot et pas un humain?

Automobile aussi mobile qu’autonome!

"Automobile" veut dire "qui se déplace tout seul", enfin nous y sommes, l’auto porte vraiment bien son nom!
Les grands concepteurs automobiles étudient le développement d’une voiture se pilotant toute seule, elle pourra éviter les accidents, se conduire et se garer de manière autonome, et rouler a l’électricité !

Imaginez vous en 2025, rentrant d’une soirée bien arrosé sans soucis, puisque c’est votre auto qui vous ramène chez vous. Dans votre maison, impeccablement nettoyée par votre robot de ménage, vous attend votre fidèle robot chien qui ne demande aucune sortie… Vous rejoignez votre petite amie robot dans votre lit pour une nuit torride! Mais pas de soucis au petit matin, votre robot de cuisine vous aura fait chauffer votre petit déjeuner pile à l’instant où vous vous lèverez…..
Un avenir de technologie qui laisse présager de nombreux changements dans notre mode de vie.

Les zones érogènes

Une zone érogène c’est une parcelle de notre corps qui éveille notre désir sexuel.

Une partie très sensible qui sous le coup de douces caresses chamboule tous nos capteurs sensoriels.

Les plus importants, sont évidemment les parties génitales qui par une bonne stimulation nous conduit à la jouissance.
Mais les organes génitaux ne sont pas les seuls zones érogène, et les préliminaires sexuels sont particulièrement préconisés pour jouer avec les autres parties réceptives du corps.

Le plaisir, le désir, l’excitation, la satisfaction ressentis par ces caresses, ces effleurements du bout des doigts, des lèvres, de la langue, éveille et prédispose les corps à la pénétration.


Ces zones érogènes fluctuent selon les individus, de même que chacun apprécie différemment les différentes sollicitation, caresses manuelles ou buccales, effleurement ou pincement, baiser ou titillement.
Pour découvrir les zones érogènes de son partenaire, il faut être vigilent à son plaisir, à ses réactions, faire preuve de beaucoup de complicité et de désir.
Et la recherche de ces zones érogènes doit se faire au moment opportun, lorsque le corps est décontracté et votre partenaire doit être réceptif à votre envie sexuelle.

Zones érogènes de la femme

Parcourir son corps

Pour stimuler le plaisir des femmes, soyez patient et prenez le temps de parcourir TOUTES ses courbes.
Ne négliger aucunes parties, les zones érogènes sont parfois surprenantes. Vous pourrez vous munir d’accessoires tels que des plumes et poudre de corps ou de crèmes parfumées pour parcourir le corps de votre déesse. Explorez ses lèvres, sa bouche, son visage, le lobe et le creux de l’oreille, son cou, ses flancs, ses hanches, la base de sa colonne, l’intérieur de ses cuisses, la base de sa colonne… Sa poitrine évidemment puisque les seins et les tétons sont l’ultime partie amplie de sensibilité. Une fois tout ce parcours sensuel et sensoriel exécuté, vous pouvez alors jouir de la découverte de sa région génitale.

Stimuler son sexe

La femme est doté d’une partie de son corps qui n’a pour seul et unique but que de procurer du plaisir, c’est son clitoris!
Il s’agit de la zone érogène la plus intuitive. Le clitoris peut être caressé du bout du doigt, des lèvres, de la bouche, chaque caresse devient un instinctivement un déversement de sensation excitante pour la femme. Le cunnilingus consistant à enflammer le clitoris avec sa langue et ses lèvres, est un acte de stimulation très apprécié, très excitant, qui mène bien souvent la dame jusqu’à l’orgasme.
Mais attention, le clito est un orgame extrémement sensible, aussi il convient de l’effleurer avec finesse et beaucoup de tact.
La stimulation des parties génitales ne doit pas se limiter au clitoris!

Pensez à visiter la vulve, les petites et grandes lèvres, et si madame n’y est pas opposé aventurez vous autour (et voire plus près encore) de son anus.
Les parois internes du vagin peuvent également se révéler être très érogènes. Allez donc explorer cette grotte… attardez vous sur les parois juste à l’entrée, elle risque de chavirer dans la jouissance!
Et enfin pensez au fabuleux point G, sur la face côté ventre, à environ 5 centimètres de l’entrée, la stimulation de cet endroit doit conduire votre partenaire à un orgasme encore plus intense que l’orgasme clitoridien. Sans oublier la découverte du deep spot!

Zones érogènes de l’homme

Le sexe

L’homme n’est pas qu’une bite, mais cette zone reste tout de même la plus importe en matière de stimulation sexuelle.
Le frein du gland déborde de capteurs sensoriels ce qui en fait la partie la plus sensible et réceptive au plaisir.
Continuez à parcourir son pénis en caressant le gland (à l’extrémité de la verge), la tige du pénis, les testicules, puis le périnée (région entre les bourses et l’anus) mais si vous le pouvez, n’oubliez pas de découvrir la zone de son anus.
Toutes ces parties génitales sont réceptives et demandeuses de caresses fines effectuées encore une fois avec les doigts, la main, les lèvres ou la langue.

Evidemment pour votre partenaire il sera très excitant que vous lui procuriez la satisfaction d’une fellation, c’est à dire de prendre son sexe dans votre bouche, et cette caresses buccales et encore meilleure lorsqu’elle est accompagnée de palpations des testicules.

Le reste du corps

Là il convient de suivre le même chemin que pour la femme. La bouche et notamment les lèvres sont très érogènes qu’elles soient embrassées, léchées ou mordillées, tout comme le cou, les lobes d’oreille, les tetons… Soyez aventurières, caresser votre homme sur tout son corps, sur la face interne des cuisses, le dos, les fesses

Cybersexe: La nouvelle génération d’accros au clic et au cul!

Le cybersexe, une déferlante de luxure sur la toile

Le web déborde de sites affriolants, proposant des photo de nudité ou pixnue, webcams coquines, forums de rencontre, vente de sextoys et accessoires sexy en ligne.
Le sexe est partout, mais cette déferlante ne survit que grâce aux surfeurs du X, les accros au cybersexe!
Internet, c’est un outil génial pour les recherches, l’information, un accès à la culture pour tous… Mais c’est surtout la plus grande banque de photos érotiques, de webcams coquines et de possibilité de rencontre!

Un pseudo-anonymat rassurant

De nouvelles connexions amoureuses, derrière les clics, les profils, et les pseudos, les sites de rencontres permettent aux internautes de se découvrir, mais surtout ils modifient notre relation à la sexualité.
Les internautes bien que recherchant un âme soeur, sont aussi la pour satisfaire leur désir sexuel.
Les sites de rencontres sur Internet connaissent un succès, car le web permet d’effacer l’angoisse du premier contact. Derrière son écran,il est plus aisé de se lâcher, tout âge confondu. L’anonymat offert par les sites de rencontre, permet de n’exclure personne, et surtout pas les seniors, qui peuvent se mettre à la conquête de l’amour et du sexe!

Un réseau social Sexy

Avec ce développement du cybersexe, les contacts entre individus ont évidemment évolués, un preuve l’émergence des réseaux sociaux.
Alors vous qui êtes des adeptes du cybersexe, et qui avez envie d’échange virtuel ou non, vous rêveriez d’un réseau social sexy?
Nous l’avons trouvé pour vous!

Exhibition-tv.com, c’est le lieu idéal pour rencontrer des libertins ou simplement de bon plan culs.
Vous aimez tout voir et tout connaitre au sujet des cyber coquine, vous allez vous régaler.

Indubitablement, le virtuel transforme le rapport à la sexualité.

Internet c’est le Nirvana!
Les protagonistes peuvent tchatter avec plusieurs filles en même temps, faites votre choix sans aucune pudeur!
Sous couvert de l’anonymat, les échanges peuvent être si on le souhaite tout de suite hard et cru.
Sous une avalanche de forums coquins, de webcams privées, de vidéos porno amateurs, de liveshow…. le cybersexe évolue annoncant un véritable bouleversement des relations et une e-révolution sexuelle!
Sur exhibition-tv.com, vous pouvez découvrir toute l’intimité des membres, par leurs contributions photo ou vidéos, mais aussi leurs journaux intimes, leur murs perso, et évidemment vous pourrez vous dévoilez sans complexe ni risque de bannissement!

Et la part d’intimité?

Rassurez-vous, le cybersexe c’est bien un accès libre et libéré à la sexualité, au libertinage et aux exhibitions, mais pour les échanges intimes les zones privées existent.
Envie de discuter, tchatter, parler en visio avec une personne en particulier, pas de soucis. Les messageries privées et les espaces intimes entre 2 membres (ou plus c’est vous qui paramétrez) permettent de se lier, de n’exciter qu’un membre, que dévoiler des renseignements perso a une personne privilégiée!

Bref le cybersex révolutionne la sexualité, l’usage du net pour les rencontres se démocratise et je vous conseille de vite vous faire connaitre sur exhitions-tv.com car ce site et le site le plus prometteur et novateur actuellement disponible sur la toile!

Les secrets de la Masturbation

Masturbation : Le plaisir solitaire

La masturbation se définie comme une pratique sexuelle, consistant à stimuler ses propres organes génitaux pour provoquer le plaisir sexuel et permettant d’atteindre l’orgasme, à l’aide des mains ou d’objets, tels des godes ou autres sextoys.

Chacun découvre sa propre façon de se stimuler, et laisse une place différente à la masturbation dans sa vie sexuelle. Parfois la masturbation a pour but de découvrir son corps et d’éveiller sa sexualité, parfois elle est une pratique courante d’auto-satisfaction dont on ne sait se passer!


La masturbation chez l’homme

Le plus souvent l’homme se stimule à la main par des caresses du pénis et des testicules. Par la branlette, il éveille son envie sexuelle par des pensées érotiques, en feuilletant un magazine porno ou mieux en mattant quelques vidéos coquines sur internet. Lorsque l’érection est bien installée, il se saisit de sa verge et commence un mouvement de va et vient, en accentuant son rythme en fonction de la pression sexuelle qu’il ressent.

Parfois les hommes utilisent des artifices ou accessoires pour se masturber, pas forcément aussi farfelu que la célèbre tourte aux pommes du film American Pie, mais ils peuvent opter pour un oreiller, ou un masturbateur vendu dans les boutiques de sextoys.


L’excitation et la stimulation grandissant, l’homme finit par atteindre son orgasme et éjacule.
A l’adolescence, lors des premières masturbations, l’orgasme n’est pas nécessairement accompagné d’une éjaculation.
Après l’éjaculation, l’érection s’efface et le sexe redevient amolli.
S’installe alors un temps réfractaire durant lequel plus aucune érection n’est possible, ce temps est différent en fonction des personnes et de leur âge. Vers 20 ans il faut compter 10 à 20 minutes entre deux érections, puis vers 70 ans cela peut durer 3 jours…

La masturbation chez la femme

Le plus souvent la femme se stimule en manipulant son clitoris, elle accompagne ce geste de caresses des seins et parfois de pénétration vaginale (des doigts ou de sextoys).

La femme titille son clito d’un ou de plusieurs doigts (qu’elle a humecté de sa salive) avec une cadence plus ou moins rythmée.
Les femmes peuvent même se stimuler en serrant fortement les muscles des cuisses et des fesses jambes serrées.

L’activité masturbatoire éveille ensuite l’excitation sexuelle, le clitoris gonfle, la cyprine coule, l’excitation monte jusqu’à atteindre l’orgasme, la jouissance peut créer des contractions involontaires des muscles du périnée.

Certaines femmes se masturbent en frottant leur vulve sur un oreiller ou encore par la stimulation du clitoris par un jet de douche, la sensation chaudes des coups de fouet donnaient par le jet de douche offre au clitoris un stimulation très forte.

Explorer son corps, contrôler son plaisir, se détendre, ce sont toutes de bonnes raisons pour se laisser aller à la masturbation.

papaien-betthi:

les seins de glace

papaien-betthi:

les seins de glace